top of page
Rechercher
  • Lucie Larivière

La réminiscence des seniors, une thérapie bienfaisante


Parfois il suffit d’un parfum, d’une photo, d’un extrait d’un livre ou simplement d’une chanson pour faire émerger la réminiscence. Un souvenir lointain, une image du passé, incomplète, confuse, ressurgit accompagné d’émotions agréables.

Stimuler la réminiscence chez les seniors constitue un exercice plein d’atouts pour la mémoire et le bien-être social des aînés.

Voyons comment mettre en pratique la thérapie de la réminiscence et quels en sont ses nombreux bienfaits pour les seniors.



La réminiscence ou la madeleine de Proust



La réminiscence désigne l'émergence d’un souvenir enfoui, provoquée par une sorte d’écho émotionnel et affectif, entre une situation présente et un événement du passé.

La madeleine de Proust illustre parfaitement ce concept. En effet, le parfum et la saveur de cette pâtisserie rappellent à l’auteur son enfance à Combray où sa tante lui préparait ces délicieux gâteaux. A la dégustation de la madeleine, un florilège d’images et de souvenirs remontent à la surface : le village , la maison grise, les chemins de promenade, les paysages de vacances…


A chacun sa madeleine de Proust : la réminiscence fonctionne avec tout autre “stimulus” : une chanson ou une mélodie, une photographie, un dessin, un livre, un parfum ou une odeur, une étoffe, une matière au toucher particulier…

En somme, la réminiscence fait l'objet d’un travail de stimulation multisensorielle pour déclencher des souvenirs chez les seniors, notamment atteints de troubles des fonctions cognitives.



Les enjeux de la thérapie par réminiscence chez les seniors



Faire travailler sa mémoire


Les premiers bienfaits de la réminiscence portent sur la mémoire, fonction cognitive fondamentale généralement affectée en premier par le vieillissement.

Grâce aux éléments déclencheurs, la réminiscence aide à préserver et à valoriser les souvenirs anciens qui restent longtemps ancrés chez les seniors, mais dont ils oublient l’existence! Ainsi, cette thérapie aide à ouvrir les tiroirs de la mémoire et à en sortir des éléments de la vie passée dont on avait oublié la présence. Puis on sollicite un autre effort de mémoire qui consiste à raconter les faits, avec le plus de détails possibles. Se souvenir c'est bien ; Raconter les faits, c'est mieux !


Renouer avec sa propre identité


A travers le récit des souvenirs, les seniors se replongent dans leur propre histoire, leur propre vie à des âges et des époques différents.

Comment je me comportais avec les autres ? Quel était mon style vestimentaire ? Quel était mon état d’esprit ? Avec qui je passais mon temps libre ? Quelles étaient mes passions ? mes convictions ? Quelles musiques berçaient cette époque de ma vie ?


Se remémorer des scènes, des émotions, des voix, des dialogues, permet de renouer avec la personne que l’on était à l’ époque du souvenir. La réminiscence aide les seniors à renouer avec leur identité : elle implique de se décrire, de retracer sa personnalité et son existence à travers des événements personnels ou de la mémoire collective.


Gagner en confiance en soi et en sociabilité


La thérapie de la réminiscence est un véritable antidépresseur car elle met l’accent sur les souvenirs les plus agréables et heureux, que l’on a plaisir à partager. Les seniors se sentent alors rassurés, renforcés : leur mémoire fonctionne, ils ont plaisir à se souvenir, et gagnent confiance en eux. Cela se ressent notamment dans leur élocution, leur envie de parler, de partager : l’impact social n’est en que positif !

La réminiscence constitue un excellent exercice à pratiquer en groupe, en atelier de discussion par exemple. C'est un moment de partage et d'écoute, qui donne lieu à beaucoup d’émotions et de discussions variées, puisque les souvenirs de l’un peuvent éveiller d’autres souvenirs chez l’autre ! Un atelier de réminiscence offre un outil de communication et de sociabilité, au moyen de supports multisensoriels, qui permet de rompre l’isolement des seniors.



Quels résultats attendre de la réminiscence chez les seniors ?



A ce jour, aucun résultat de recherche ne démontre officiellement que stimuler la réminiscence stoppe la dégénérescence des fonctions cognitives. Toutefois, le bien-être, la joie de vivre, et l’apaisement suscités par les souvenirs agréables sont des bienfaits fondamentaux pour la vie du senior. Stimuler la mémoire, renouer avec son identité, sociabiliser avec les autres, sont des arguments incontestables pour encourager la pratique de la réminiscence.



Comment pratiquer une thérapie par réminiscence ?



Ce travail peut être mis en place en groupes de discussion, en EHPAD ou maison de retraite, ou même dans un cadre informel, plus familial ou amical, en tête à tête à la maison.

Toutefois, le suivi par un praticien est recommandé pour guider la réminiscence et orienter la personne vers les souvenirs les plus heureux. Car certains éléments déclencheurs peuvent générer des souvenirs stressants, sensibles. Alors, il est important de rediriger le souvenir vers une situation plus agréable et réconfortante, qui encourage la personne dans son effort de mémoire et de sociabilité.



***



Un constat ressort de manière prégnante des séances de thérapie senior que je mène : les souvenirs autobiographiques sont les éléments fondamentaux de notre identité, de notre personnalité. Perdre la mémoire, oublier ses souvenirs, c'est oublier qui l’on est. C'est pourquoi je mets en place des ateliers de discussion qui ont pour vocation de stimuler la réminiscence, pour que les seniors partagent dans la bonne humeur des souvenirs agréables et heureux qui leur sont chers et qui aident chacun à mieux se (re)connaître et se sentir bien.


1 vue0 commentaire
bottom of page